loader image

TELETRAVAIL ET CONFINEMENT, QUEL PREMIER RETOUR D’EXPERIENCE ?

Ecrit par Florian TRAN

D’UN EVENEMENT INEDIT A UN SECOND CONFINEMENT

Du 17 mars au 11 mai 2020, la France a fait face à un contexte sanitaire sans précédent et une mesure de confinement a été annoncée par le gouvernement. Cette décision a entraîné, entre autres conséquences, une mise en place soudaine du télétravail / travail à distance en masse dans les entreprises. Les organisations, dirigeants, managers et collaborateurs ont dû alors s’adapter rapidement à ce changement. En début de confinement, c’est près d’un actif sur trois, soit 7 millions de personnes qui se sont retrouvées alors en télétravail du jour au lendemain, selon une étude réalisée par Odoxa (pour Leyton, SAP, Stratégies, BFM Business, 01net et l’Usine Nouvelle) les 10 et 11 juin 2020.

Si pour certains le télétravail était déjà une modalité connue et expérimentée, pour une majorité des Français il s’agissait alors d’une nouveauté. Une nouveauté qui demande de l’adaptation, parfois source de stress et d’anxiété, notamment dans ce contexte particulier.

L’évolution du contexte sanitaire nous a amené à faire face à un second confinement. Le télétravail semble être alors une option retenue par un grand nombre d’entreprise et pourrait perdurer au-delà   de ce contexte. Afin de prévenir les risques psychosociaux en période de télétravail, nous nous sommes alors posé la question suivante : quel retour d’expérience pouvons-nous retirer du premier confinement, afin de mieux accompagner le contexte actuel ?

Dans cet article, nous vous proposons certains éléments de réponse en mettant en relief :

  • Des points positifs et axes de vigilance ressortis
  • Des impacts sur la santé, perçus par les répondants
  • Des perceptions recueillies spécifiquement au sujet du télétravail

RETOUR D’EXPERIENCE DES PRINCIPAUX POINT POSITIFS ET AXE DE VIGILANCE

A travers un ensemble de 7 études réalisées entre avril et juin 2020, ciblant la période de confinement des télétravailleurs, nous avons cherché à mettre en relief la perception des télétravailleurs Français quant à leurs conditions de télétravail en situation de confinement. Les résultats sont issus des études réalisées par :

Les principaux points positifs exprimés par les participants à ces études concernent : 

  • l’articulation des temps de vie professionnels et personnels.  C’est le premier bénéfice perçu du télétravail
  • les équipements technologiques mis à disposition
  • la possibilité d’avoir des réunions régulières d’équipe à distance et d’échanges avec leur manager, au rythme d’au moins une fois par semaine.

Les axes de vigilance principaux relevés par les différentes études retenues concernent quant à eux :

  • une difficulté à se déconnecter du travail et une frontière moins claire entre la vie professionnelle et la vie personnelle
  • bénéficier d’un espace de télétravail inadapté
  • les difficultés techniques liées aux pannes d’outils digitaux
  • la dégradation de la qualité du lien social
  • une charge de travail plus élevée que d’ordinaire
  • Enfin, l’inquiétude pour leur propre avenir.

TELETRAVAIL, CONFINEMENT ET SANTE

Des résultats mettent également en relief des risques d’impacts sur la santé des salariés. Selon une enquête d’Harris Interactive pour le groupe Aésio, 80 % des dirigeants et 56 % des salariés ont vécu le confinement comme une période de stress, liée à l’activité de leur entreprise. Si le stress est une réaction d’adaptation tout à fait normal du corps humain, il est important de pouvoir le réguler afin de limiter les risques qu’il puisse s’intensifier et/ou perdurer. La prévention du stress chronique apparaît ici comme essentielle afin d’éviter des impacts graves sur la santé. Concernant la santé physique, 25 % des télétravailleurs confinés déclarent que leur santé physique s’est détériorée selon l’enquête de Malakoff Humanis. Il est à noter que ces impacts ne peuvent être identifiés comme spécifiques au télétravail, et doivent également prendre en compte le contexte particulier qu’est celui du confinement.

PERCEPTION GENERALE DU TELETRAVAIL

Nous avons souhaité mettre en perspective ces différents constats en analysant la perception générale du télétravail par les répondants et leurs avis sur le développement de cette modalité. La majorité des télétravailleurs ont alors exprimé une satisfaction par rapport à ce mode de travail et ont partagé leur volonté de poursuivre le télétravail après la période de confinement. Ce résultat permet de mettre en valeur un point de prudence dans la lecture des résultats. En effet, si le télétravail comporte des points de vigilance et des possibles impacts sur la santé, notamment dû au contexte de confinement, il n’en reste pas moins une expérience appréciée, ce qui ne peut qu’encourager l’accompagnement de cette pratique pour l’optimiser. Les points positifs et axes de vigilance identifiés par les participants peuvent ainsi aider en ce sens.

Le 100 % télétravail n’est pas conseillé. En revanche, un télétravail adapté peut aider à conjuguer bien-être et performance des acteurs de l’entreprise. Vous pouvez retrouver au lien suivant un article de Jean-Christophe VILLETTE pour Ekilibre : « Le télétravail, oui, mais pas trop ! L’impact du 100% télétravail sur la santé psychologique » (https://ekilibre-conseil.com/le-teletravail-oui-mais-pas-trop-limpact-du-100-teletravail-sur-la-sante-psychologique/).

UN BESOIN D’ACCOMPAGNEMENT

Face à cette réalité, former les managers au management à distance, à la détection de ses propres signes de vigilance et ceux de son entourage, à l’écoute active et à l’accompagnement de collaborateurs en difficulté, apparait comme un atout pour toute entreprise soucieuse du bien-être et de la performance de ses salariés.

Ces différents constats, renforcent la dynamique d’accompagnement des entreprises que propose EKILIBRE, à travers notamment l’accompagnement au développement du télétravail, la formation aux bonnes pratiques du management à distance, à la prévention des risques psychosociaux ou encore en mobilisant sur mesure, des ateliers d’intelligence collective pour construire un plan d’action efficient.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons dans un premier temps l’article de Jean-Christophe VILLETTE  pour Ekilibre : « Accompagner une nouvelle forme de management qui inclut la distance » (https://ekilibre-conseil.com/accompagner-une-nouvelle-forme-de-management-qui-inclut-la-distance/).

EN RESUME

A travers l’analyse et la synthèse des résultats des 7 études sélectionnées, nous pouvons percevoir l’importance d’accompagner les salariés dans ce changement.

Les dimensions phares à prendre en considération dans un accompagnement efficient nous apparaissent alors comme étant : l’articulation des temps de vie professionnels et personnels, l’usage des outils numériques et autres matériels, l’espace et lieux de télétravail, le collectif de travail, le management et la charge de travail.

Les résultats exprimés mettent en relief des convergences dans l’importance de bénéficier d’outils et matériels adaptés, de maintenir un lien social ou encore dans la satisfaction générale de l’expérience de télétravail. De plus, il est à noter que l’intérêt de poursuivre cette modalité de travail à distance, en maîtrisant sa fréquence et sa justesse, est très largement partagé.

D’autres points plus divergents, mettent en valeur l’importance de considérer chaque expérience vécue comme singulière et unique. Là où certains salariés identifient le télétravail comme une difficulté pour dissocier vie personnelle et professionnelle, d’autres estiment que cette modalité est une opportunité de mieux organiser les temps de travail et personnels.

De manière générale, quel que soit l’impact perçu du télétravail sur sa qualité de vie, cela reste un changement à ne pas minimiser. Tout changement se doit d’être accompagné dans une dynamique de  maîtrise des risques et de qualité de vie au travail. A titre d’exemples clés, il peut être utile de rappeler l’importance de réaliser des analyses d’impacts des risques humains et organisationnels, la mise en œuvre d’un programme de développement des compétences managériales adapté à la maturité de chaque entreprise (formation, coaching, codéveloppement…), des ateliers de libération de la parole et d’intelligence collective.

Mieux comprendre les enjeux du télétravail favorise l’accompagnement de ce changement, de manière efficiente et adaptée.

Chez Ekilibre, nous avons à cœur d’être en support de cet accompagnement auprès des entreprises, pour les aider à optimiser le bien-être et la performance de chacun de ses acteurs.

Références citées : 

Etude du réseau Anact-Aract, 2020, https://www.anact.fr/teletravail-en-confinement-les-premiers-chiffres-cles

Etude d’Harris Interactive pour Enedis, 2020, https://harris-interactive.fr/wp-content/uploads/sites/6/2018/03/Rapport-Harris_Interactive-Les_Francais_et_le_travail_a_distance-Enedis.pdf

Etude d’Harris interactive pour le groupe Aésio, 2020, https://ensemble.aesio.fr/aesio-mag/la-sortie-de-confinement-vue-par-les-dirigeants-et-les-salaries

Malakoff Humanis, 2020, https://newsroom.malakoffhumanis.com/actualites/en-complement-de-son-barometre-annuel-sur-le-teletravail-malakoff-humanis-presente-les-resultats-de-la-premiere-vague-de-son-etude-teletravail-en-confinement-fb78-63a59.html

Odoxa pour Leyton, SAP, Stratégies, BFM Business, 01net et l’Usine Nouvelle, 2020, http://www.odoxa.fr/sondage/francais-attendent-entreprises-reflechissent-a-qualite-de-vie-teletravail/

Odoxa, Pour Adviso Partners, Challenges, France Info et France Bleu, 2020, http://www.odoxa.fr/sondage/covid-19-bouleverse-deja-modifiera-durablement-rapport-francais-travail/

L’université de Turin, l’université de Lyon 2, l’université de Paris Nanterre et l’université de Haute-Alsace, 2020, https://www.linkedin.com/posts/emilie-vayre-90143111_premiers-r%C3%A9sultats-du-c%C3%B4t%C3%A9-fran%C3%A7ais-activity-6683997580642279424-LoaC/

Echangez avec notre équipe

Vous souhaitez approfondir le sujet en lien avec cet article au sein de votre entreprise ou de votre équipe.

Demandez à être recontacté·e par nos experts pour échanger sur nos solutions.

Ou appelez-nous 01 53 45 54 21

Echangez avec notre équipe

Vous souhaitez approfondir le sujet en lien avec cet article au sein de votre entreprise ou de votre équipe.

Demandez à être recontacté·e par nos experts pour échanger sur nos solutions.

Ou appelez-nous 01 53 45 54 21

Partagez l'article :

Lorsque vous activez ces champs en cliquant dessus, des informations sont envoyées aux réseaux sociaux correspondants. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter notre politique de cookies.

Echangez avec notre équipe

Vous souhaitez approfondir le sujet en lien avec cet article au sein de votre entreprise ou de votre équipe.

Demandez à être recontacté·e par notre équipe pour échanger sur nos solutions.

Ou appelez-nous

01 53 45 54 21